El día de Andalucía – 28F

La Journée de l’Andalousie est célébrée le 28 février et commémore le jour de la célébration du référendum à l’initiative du processus autonome d’Andalousie en 1980, qui a donné une pleine autonomie à la communauté andalouse.
C’est un jour férié dans toute la Communauté.


Feliz día de Andalucía #TúEresAndalucía

L’histoire

L’origine.
La culture andalouse est le résultat du passage de différents peuples et civilisations qui, au fil du temps, ont façonné une identité culturelle particulière.
Malgré le fait que la formation de l’État autonome andalou soit relativement récente, il n’est pas possible d’oublier la marque que des peuples tels que les ibères, les celtes, les phéniciens, les carthaginois, les romains et les musulmans ont laissé sur l’actuel territoire andalou.
Le toponyme « Andalousie » a été introduit dans la langue castillane au XIIIe siècle sous la forme « Andalousie ». Il s’agit de la castillanisation d’ al-Andalusiya , adjectif arabe faisant référence à al-Andalus , nom que les territoires de la péninsule ibérique ont reçu sous la domination islamique de 711 à 1492.
L’histoire de l’Andalousie est le résultat d’un processus complexe dans lequel différents peuples et cultures, ainsi que différentes réalités socio-économiques et politiques, fusionnent au fil du temps.
L’Andalousie est une communauté autonome d’Espagne, composée de 8 provinces : Almería, Cadix, Cordoue, Grenade, Huelva, Jaén, Málaga et Séville. Sa capitale est Séville, ville reconnue par le Statut d’Autonomie comme siège de la Junta de Andalucía.

C’est la communauté autonome la plus peuplée d’Espagne (8 384 000 habitants en 2018) et la deuxième plus étendue, ce qui explique son poids dans l’ensemble du pays.
Située au sud de la péninsule ibérique, elle possède à l’ouest une frontière avec le Portugal, au nord avec les communautés autonomes d’Estrémadure et de Castille-La Manche, à l’est avec la région de Murcie et au sud avec l’océan Atlantique, la mer Méditerranée et Gibraltar.

En 1978, les Andalous ont largement soutenu le consensus constitutionnel. Aujourd’hui, la Constitution, dans son article 2, reconnaît l’Andalousie comme une nationalité dans le cadre de l’unité indissoluble de la nation espagnole.

L’histoire de l’autonomie andalouse est longue et n’a pas été facile pour ses citoyens. Le référendum était sur le point d’être célébré en 1936 mais l’apparition de la Guerre Civile y a mis un stop. La dictature franquiste a empêché cet évènement d’arriver avant 44 ans.
L’antécédent du 28 février 1980 fut, sans aucun doute, le 4 décembre 1978, date à laquelle a été signé le Pacte d’Antequera. Une fois le dictateur Franco décédé et au milieu de la transition politique et la décentralisation de l’Etat, ce document mis d’accord tous les partis politiques implantés dans la région pour obtenir l’autonomie le plus vite possible.
Un an avant se sont produits diverses manifestations dans les capitales de la province où autour d’un million et demi d’andalous sortirent dans les rues pour demander l’autonomie et douze mois plus tard ont commencé à s’installer les bases de cette autogestion.
Pour connaître de près cette histoire il est très intéressant de visiter Antequera. Si vous vous trouvez dans la province de Malaga à cette date, n’hésitez pas à vous y rendre. De plus, les habitants vivent le Jour de l’Andalousie de manière très intense.
L’historique Pacte d’Antequera a été signé dans le salon de la mairie de la ville, c’est un lieu que vous ne pouvez pas manquer; pas seulement pour sa valeur historique mais aussi pour sa richesse esthétique. Il s’agit d’un palais Consistorial habilité entre les murs d’un ancien couvent à toits hauts, de grandes fenêtres et un patio central typique andalou.

Lors du Jour de l’Andalousie, vous pouvez aussi vous rendre au Théâtre El Torcal où se célèbre chaque année un acte solennel de remise de prix (los Efebos de Antauqera) et où l’on termine en chantant l’hymne de l’autonomie. Cette ville est riche en patrimoine artistique et peut vous conter à travers ses monuments l’histoire de l’Humanité depuis la préhistoire jusqu’à aujourd’hui. C’est une idée de lieu à visiter en ce jour de fête andalouse.

Le référendum.
Après qu’aient été cimentées les bases de l’Autonomie Andalouse à Antequera, enfin le 28 février 1980, les Andalous purent se rendre au urnes pour donner leur avis. Ce ne fut pas un processus facile du fait que le Gouvernement Central ait interdit l’emploi de propagande dans les médias nationaux pour défendre le « oui » mais, même ainsi, l’autonomie l’emporta en majorité.
Dès lors, on commença à travailler sur le premier Statut d’Autonomie Andalou qui verra le jour en 1981. Ce document réglemente les différentes institutions chargées du gouvernement et l’administration au sien de la Communauté. L’assemblée d’Andalousie est l’institution principale dans laquelle s’organise le gouvernement.
D’autre part, il existe des institutions d’autogouvernement : le Défenseur du Peuple Andalou, le Conseil Consultatif, la Chambre des Comptes, le Conseil Audiovisuel d’Andalousie et le Conseil Economique et Social. En 2006 a été approuvé un nouveau Statut d’Autonomie et le Conseil d’Autonomie Andalou actuellement en vigueur.

« Le père de l’Andalousie ».
Si vous voyagez en Andalousie vous verrez comme de nombreux recoins recèlent de marques d’affection et de monuments qui rappellent le père de la patrie andalouse, Blas Infante. Ce malagueño a été le plus grand idéologue de l’andaloucisme et le créateur aussi bien du drapeau comme du blason et de l’hymne andalou. Une bonne option si vous vous êtes dans la province de Malaga lors du Jour de l’Andalousie est de passer par sa terre natale, Casares.
Le village organise tout type d’actes en l’honneur de son habitant le plus illustre et ses étroites ruelles de maisons blanches vous transporteront au plus profond de l’esthétique andalouse. Infante a laissé des traces aussi dans d’autres points du sud de l’Espagne où les habitants le remémorent. Dans la ville d’Archidona, se trouve une statue en son honneur près de l’institut où il étudia et dans l’Université de Grenade (où il s’est formé) il possède également une plaque en sa mémoire. Les provinces de Séville et Huelva furent également étroitement connues par le père de la patrie andalouse et en général en chaque endroit de l’Andalousie, les gens s’en rappellent avec une affection toute particulière notamment le 28 février.
En 1983, le Parlement andalou a approuvé à l’unanimité que Blas Infante soit reconnu comme « Père de la patrie andalouse »Juan Antonio Lacomba, historien, a écrit à son sujet:

« Un homme est tué, mais une idée ne peut pas être tuée, et Blas Infante était la voix qui incarnait une idée de l’Andalousie et l’incarnait dans un programme.
Et ce programme n’a jamais été un instrument de parti ou de gouvernement. C’était bien plus: une éthique de la coexistence, un projet de rédemption et un espoir de justice pour le peuple andalou. (…)
Pour cette raison, lorsque la décharge finale a étouffé son cri de Viva Andalucía Libre !, Il espérait que pour chaque goutte de sang versée, de nouvelles forces naîtraient pour la liberté et l’autonomie du peuple andalou. « 

Toute son histoire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blas_Infante

La célébration.
Le Jour de l’Andalousie est célébré partout dans la Communauté Autonome et montre le caractère chaleureux et joyeux des andalous. De nombreuses localités affichent sur leurs balcons le drapeau blanc et vert et on organise des actes festifs sur les places principales. Si vous souhaitez connaitre le sud de l’Espagne en peu de temps rien de mieux que de le visiter le 28 février.
Sur les scènes habilitées des différentes municipalités se succèdent des représentations folkloriques typiques de la terre comme des danses sévillanes, du flamenco et autres manifestations régionales.
Vous pourrez également déguster des produits typiques de chaque zone. En effet il est très commun que se réalisent des dégustations gastronomiques afin de connaitre les produits locaux. Mais sans aucun doute, vous ne pouvez quitter l’Andalousie sans avoir goûté sa plus grande tradition : le pain avec huile d’olive.


¡ Para nosotros esto SI es Andalucía ! 28 de Febrero Día de Andalucía 2021

Almería


Cádiz


Córdoba


Granada


Huelva


Jaén


Málaga


Sevilla


#TúEresAndalucía #Andalucía #Andalousie
28F Día de Andalucía

▶️ Si cet article vous a plu, signalez-le-moi en cliquant sur le « j’aime » en bas de l’article et à me laisser un message !
N’hésitez pas à venir partager vos photos dans notre groupe Facebook Amoureux de l’Andalousie et Amoureux de la Axarquia , ainsi qu’à suivre  Un aller simple pour l’Andalousie et Un aller simple pour.com sur Facebook et Instagram.

2 commentaires sur « El día de Andalucía – 28F »

  1. Bonjour
    Andalouse de mère et andalouse de cœur, j’ai comblé mes lacunes historiques sur ce jour si particulier.
    Merci beaucoup pour toutes ces informations.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :