Fiesta de la Candelaria

La fête de la Chandeleur.
En France, il est de coutume ce jour-là, de faire des crêpes; on a tendance à oublier que c’est aussi une fête religieuse.

La Chandeleur (fête des chandelles) est une ancienne fête païenne et latine, devenue ensuite une fête religieuse chrétienne correspondant à la présentation du Christ au Temple et sa reconnaissance par Syméon comme « Lumière d’Israël ».
Cette fête se déroule le 2 février, soit 40 jours après Noël


En France

La Chandeleur est toujours fêtée dans les églises le 2 février et la crèche de Noël n’y est rangée qu’à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël. La Chandeleur est célébrée en tant que fête profane comme « jour des crêpes » : la tradition attribue cette coutume au pape Gélase Ier, qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome.
À l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées.
On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.


En Andalousie

La Fiesta de Nuestra Señora de la Candelaria s’appelle aussi Candelaria, Fiesta de las Candelas  ou Fiesta de la Luz , c’est une fête catholique populaire, en l’honneur de la Virgen de la Candelaria, une invocation mariale profondément enracinée de l’Espagne, depuis le début du Xe siècle.

Astronomiquement, cela coïncide avec l’allongement des heures de jour, ou l’allongement de la journée, dans notre hémisphère. Initialement, le festival de la Chandeleur ou de la Lumière avait son origine en Orient avec le nom de la Rencontre, plus tard, il s’est répandu en Occident au VIe siècle et a été célébré à Rome avec un caractère pénitentiel. Bien que selon d’autres chercheurs, ce festival trouve son origine dans la Rome antique, où la procession des bougies faisait partie du festival des Lupercales.

Sa fête est célébrée, selon le calendrier catholique, le 2 février en mémoire du passage biblique de la Présentation de l’Enfant Jésus au Temple de Jérusalem et de la purification de la Vierge Marie après l’accouchement.

En Andalousie, les événements festifs varient dans chaque ville. Ils sont généralement centrés sur un ou plusieurs feux de joie, avec des danses, de la nourriture et des boissons. Dans ce domaine, les villes du sud de la Sierra sévillane sont remarquables, comme EstepaGilena et surtout Pedrera et Casariche, où plus de 500 feux de joie sont allumés lors de cette fête avec une forte participation de tous les voisins et personnes venant de l’extérieur.

À Jódar, dans la province de Jaén, ce festival est connu sous le nom de Virgen de las Roscas, ses origines remontent au XVIIe siècle, les enfants emmènent ce jour-là à l’église de La Asunción des bouquets de romarin d’où pendent des beignets colorés. Les filles portent des paniers avec des bouquets de romarin et les mêmes beignets. Tout le monde attend avec impatience, bouquets levés, la bénédiction du prêtre, au milieu de l’excitation et des nerfs.

Ce festival est également célébré à Priego de Córdoba où, en plus d’allumer la bougie sur les places, il y a une coutume de l’allumer dans les écoles, où les enfants dansent autour. A Adamuz , également dans la province de Córdoba, ce festival est célébré toute la nuit autour de nombreuses bougies à base de romarin sur lesquelles sautent les jeunes de la ville.  Dans la région de los Pedroches se distingue la Fiesta de las Candelas de Dos Torres et à Nueva Carteya. Il est de coutume de fabriquer des bougies avec les restes de l’abattage qui est fait aux oliviers après la collecte de leurs fruits. Tous les voisins, groupes d’amis et familles fabriquent leur propre bougie puis dansent, boivent et mangent, généralement de la viande grillée, sur tout le chorizo.  À Polícar (Grenade), à la veille de La Candelaria, les hommes vont chercher du bois, pour, au crépuscule, faire des feux de joie, il est de coutume que les habitants se rassemblent autour pour manger et faire griller les produits locaux, boire le bon vin de la ville et se raconter les potins.

En résumé, pendant La Candelaria, la Virgen de la Candelaria et San Blas sont honorés et la dévotion et la foi sont unies en un seul élément.
Pour preuve, nous l’avons dans la petite ville de Colmenar, province de Málaga, où ladite Vierge est la plus importante, il n’y a pas de maison sans son visage aux fenêtres. La célébration de la procession a lieu le premier dimanche de février, à côté de San Blas, plus de dix-heures de procession où les fidèles peuvent tripler la population de la ville en ce grand jour, sans aucun doute le plus grand événement de l’année dans ce domaine.

Video de la ville de Dos Torres

Bien entendu, aucune de ces festivités n’ont lieu en 2021 pour faute de COVID-19


▶️ Si cet article vous a plu, signalez-le-moi en cliquant sur le « j’aime » en bas de l’article et à me laisser un message !
N’hésitez pas à venir partager vos photos dans notre groupe Facebook Amoureux de l’Andalousie et à suivre Un aller simple pour l’Andalousie et Un aller simple pour.com sur Facebook et Instagram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :