#Martinique – Manman Dlo et Yémaya

Partons à la recherche des sirènes…

Créées par Laurent VALÈRE, artiste qui a aussi créé le mémorial Cap 110 au Diamant, les œuvres sous-marine Manman dlo (2004) et Yémaya (inauguré le 5 mai 2016) sont des sculptures situées au fond de l’eau, au large de Saint-Pierre, posées sur le sable à près de 9 mètres de profondeur.
Avec le temps, ces œuvres d’art ont été colonisées par la faune et la flore aquatique, formant un véritable récif, attirant de nombreuses espèces sous-marine, poissons, tortues, sèches, oursins, étoiles de mer… (voir photos plus bas)

Manman dlo est une sculpture monumentale, plus de 20 tonnes qui représente une sirène, une « manman dlo », la version créole de la sirène qui selon les mythes fait chavirer les navires. Elle est un hommage à la mer.
Elle est composée d’un visage et d’une nageoire placée à quelques mètres, comme si la « sirène » était enfouie dans le sable, regardant les bateaux passer à la surface.

Yémaya, cette fois, l’artiste a voulu rendre hommage à la Femme et sensibiliser au respect de la mer en réalisant une nouvelle sculpture représentant une sirène tout aussi gigantesque. Cette œuvre d’art est constituée de 3 éléments séparés.
Elle a pour nom Yémaya en référence aux divinités marines dans la Caraïbe.
C’est un ensemble en béton armé, d’une longueur de 12 m environ, pour un poids total de 37 tonnes. Yemaya fait partie des plus grandes sculptures sous-marines du monde.
Elle a été conçue dans les chantiers navals FERRATY à Saint-Pierre.

Le projet global a pour but de créer à cet endroit précis un parcours sculptural à destination des plongeurs, en bouteille ou en apnée, des visiteurs, et du grand public en général.
Si vous passez par Saint-Pierre, n’hésitez pas à partir palmer au-dessus de ces merveilleuses sculptures, entourées d’une atmosphère si particulière et accompagnées du silence des profondeurs sous-marines.

Laurent VALÈRE précise que : « Dans le monde, archéologie, mise à part les sites de sculpture sous-marine sont rares. On en trouve quelques-uns en Europe, comme les sites de Laveno et de Gênes en Italie. Les plus proches de la Martinique sont ceux de Jayson Taylor à Grenade et le Christ des Abysses de Cay Largo, en Floride, mondialement connus. On en trouve depuis peu à Cancun au Mexique et en Italie. »

Comment y aller ?

Il faut se rendre à Saint-Pierre (au Nord Caraïbes). Juste à l’entrée du bourg se trouve un petit parking ; coté mer, des escaliers descendent sur la plage et juste en face à environ 50 mètres du rivage, on aperçoit une bouée jaune.
Vous n’avez plus qu’à chausser vos palmes, mettre masque et tuba et partir à la rencontre des sirènes ! Méfiez-vous de leur chant ! 😉
ATTENTION, parfois le courant peut être assez fort !

RAPPEL
Tout ce qui vit dans l’eau, si ce n’est pas pour le manger, reste dans l’eau, on ne sort pas les étoiles de mer de l’eau, quelques secondes suffisent à les faire mourir !


▶️ Si cet article vous a plu, signalez-le-moi en cliquant sur le « j’aime » en bas de l’article et à me laisser un message !
N’hésitez pas à venir partager vos photos dans notre groupe Facebook Amoureux des voyages et à suivre Un aller simple pour la Martinique (Facebook) et Un aller simple pour.com (Facebook et Instagram).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :